Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bénéfices de l’apithérapie

 

Il y a 2400 ans, le plus grand apiculteur de l’histoire, Aristote, enseignait que la ruche était une pharmacie. Deux siècles avant lui, […] Pythagore faisait de même et assurait que, grâce au miel, il conservait sa vitalité et sa créativité. De nombreux chercheurs ont travaillé sur les produits de la ruche (Gelée royale, pollens, miels, propolis,…).

La Gelée Royale[1]

Précaution d’emploi : Demander à votre médecin-nutritionniste si la prise de Gelée royale est compatible avec votre traitement (vitaminique notamment).

Place de la Gelée royale dans la ruche

Elle est secrétée par l’une des glandes des abeilles nourricières dans trois buts précis, tous alimentaires, à savoir :

  • nourrir toutes les larves jusqu’au troisième jour
  • nourrir les larves désignées comme futures reines jusqu’au cinquième jour
  • nourrir la reine durant toute sa vie

La gelée royale est toujours donnée à la reine directement, sans stockage, sauf pendant sa croissance.

De même les larves sont nourries à la juste quantité nécessaire à leur développement.

C’est ce qui rend la récolte de la Gelée Royale compliquée.

La différence dans le développement d’une part des ouvrières et d’autre part de la reine se fait à l’état de larve. Une reine peut-être élevée à partir de n’importe quel œuf d’abeille femelle. Cet œuf est considéré différemment par les ouvrières qui vont donc lui donner exclusivement de la Gelée Royale et c’est grâce à celle-ci que l’abeille devient reine avec toutes les caractéristiques que cela implique :

  • les organes de l’abeille se développent relativement à leur fonction dans la ruche. Des paniers à pollen ou des glandes pour fabriquer de la propolis pour les ouvrières et des organes reproductifs pour la reine.
  • la reine pond une énorme quantité d’œufs par rapports aux autres abeilles
  • la reine devient adulte en 15 à 16 jours alors que l’ouvrière l’est en 21 jours.
  • la durée de vie de la reine est 40 à 50 fois supérieure (5 à 6ans) à celle des autres abeilles
  • la reine est beaucoup plus grande

C’est donc la Gelée Royale qui explique la croissance exceptionnelle de la reine.

Par sa composition très complète, la Gelée Royale apporte tous les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des larves et à l'équilibre de la reine. La reine des abeilles, qui se nourrit exclusivement de Gelée Royale, vit 4 à 5 ans, alors que la simple ouvrière ne vit que 45 jours.

Composition de la Gelée Royale

La Gelée Royale est un super aliment, extrêmement riche en nutriments. Elle possède certaines molécules qui lui sont spécifiques. La composition de la Gelée Royale n’est pas constante, puisqu’elle dépend de la flore environnant les ruches desquelles elle est extraite, et de la race d’abeilles la produisant. Mais en Europe, les Gelées Royales sont souvent très proches.

Au niveau nutritionnel, on trouve :

  • 66% d'eau
  • 13 % de protides (acides aminés, dont les huit acides aminés essentiels – AAE)
  • 14,5% de glucides
  • 4,5% de lipides
  • 2% de diverses substances.

La Gelée Royale est un véritable concentré d'éléments vitaux responsables de ses bienfaits :

On y trouve principalement des acides aminés directement assimilables, en particulier les huit acides aminés essentiels (AAE).

Ses bienfaits tiennent également aux vitamines, fortement présentes dans la substance, principalement celles du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9, B12), c'est notamment l'aliment naturel le plus riche en vitamines B5. Elle contient aussi les vitamines PP et H en grande quantité, ainsi que de faibles quantités de vitamines A, B, D, E.

La gelée royale est un concentré de minéraux et est particulièrement riche en oligo-éléments (calcium, fer, cuivre, manganèse, magnésium, phosphore, potassium, silicium, soufre, sodium, zinc…).

La littérature scientifique rapporte également la présence d'acétylcholine (quantité importante), à hauteur de 1mg/g, un neurotransmetteur médiateur de l'influx nerveux qui cible les fonctions cérébrales, en particulier la mémoire, et de composés antibiotiques actifs sur les Proteus et Escherichia coli B.

 Elle contient des protéines (12 %), du sucre (11 %), mais aussi des acides gras essentiels (5 %). Le 10-HDA (acide 10-hydroxy-2-décénoïque) est un acide gras spécifique de la gelée royale : c'est un composé qui intéresse beaucoup les chercheurs, et il a été identifié comme responsable d'une activité biologique importante attachée aux stratégies de développement de la colonie. Le 10-HDA représente 50% des lipides.

Elle contient également une substance antibactérienne et antibiotique et de l'acétylcholine (1mg/g), un neurotransmetteur médiateur de l'influx nerveux qui cible les fonctions cérébrales, en particulier la mémoire. Une composition nutritionnelle exceptionnelle idéale pour prévenir les baisses de régime physiques et/ou intellectuelles et améliorer la résistance en prévision de périodes de fortes sollicitations.

Le composant principal de la gelée royale est l'eau (entre 60% et 70% d'eau). On retrouve également 13% de substances protéiques, dont 18 acides aminés. A noter : parmi les protides présents, se trouvent les 8 acides aminés essentiels nécessaires à l’organisme qui ne sait pas les synthétiser à savoir  la leucine, la phénylalanine,  la méthionine, l’isoleucine, la thréonine,  la valine, le tryptophane et la lysine. Parmi ses protéines, on constate une importante présence de MRJP 1, 2, 3, 4 et 5 (Mayor Royal Jelly Protein = Protéine Majeure de la Gelée Royale), constituant environ la moitié de ses protéines. On trouve également une protéine particulière, la royalisine. La Gelée Royale contient 14,5% de glucides, dont majoritairement du fructose et du glucose. En quantités moindres, on trouve aussi de la mélibiose, du maltose, du tréhalose, du saccharose et de l'erlose. La gelée royale est aussi composée d'éléments comme les lipides, à 4,5%.

Autres composants : divers nucléotides, divers phosphates, acide gluconique.

Bienfaits[2]

Vertus physiques

On constate que la gelée royale permet de tonifier le corps, d’augmenter les performances notamment lors d’une activité sportive pour ralentir les effets de la fatigue  ou lors de pratiques sexuelles (il n’y a cependant pas d’effet aphrodisiaque).

La vitalité globale du corps s’en trouve accrue en partie par le renforcement du système immunitaire.

Du fait de sa grande diversité d’éléments vitaux, elle entraine une régulation des fonctions vitales souffrant de déséquilibres.

La gelée royale est indiquée dans différentes situations de fatigue comme le surmenage, lors d’une maladie ou pendant la phase de convalescence, ou bien encore dans les cas d’asthénie.

Elle maintient le système vasculaire en bonne santé ce qui a pour effet de ralentir le vieillissement principalement quand celui-ci est précoce. La gelée royale est d’autant plus efficace que celui-ci est anormalement prononcé.

Elle freine aussi les effets du temps sur la peau et les ongles.

Par ailleurs, pour ce qui est de la peau, la gelée royale est efficace contre les pathologies de type xérodermie ou dermatose.

La prise de gelée royale de façon préventive et de manière régulière permet de se prémunir contre les effets de la grippe.

La gelée royale peut aussi être utilisée dans le cas de problèmes d’appétit de source psychique comme l’anorexie ou lors de pertes de poids trop importantes

Elle est indiquée dans les troubles sexuels de l’homme (impuissance), de la femme (règles non régulières) ou des deux (asthénie).

Sur les enfants pour lesquels la gelée royale n’a pas de contre-indications elle permet d’accompagner la croissance voire de pallier à des retards.

Elle peut aussi servir lors d’inflammations du côlon.

Une impression de bien-être peut être ressentie lors de la consommation de gelée royale.

Qualités psychiques

La gelée royale ne permet pas seulement de lutter contre la fatigue physique mais aussi contre la fatigue morale, intellectuelle, le surmenage et le stress, les dépressions mineures et à des degrés plus prononcés comme la neurasthénie.

La mémoire et les capacités d’apprentissage s’en trouvent accrues.

Comme vu précédemment, elle aide à retrouver l’appétit pour les troubles du poids d’origine mentale.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :