Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coronavirus, confusion mentale et symptômes neurologiques. Similitudes avec la maladie d’Alzheimer

Confusion mentale, délire pourraient être provoqués par le coronavirus.[1] On peut faire l’analogie avec les personnes atteintes de démence (maladie d’Alzheimer et troubles apparentés) qui sont plus vulnérables au syndrome confusionnel.[2]

En Chine, selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association, des médecins ont rapporté que 36 % des 214 patients étudiés avaient des symptômes neurologiques, comme la perte d’odorat.[3] La perte d'odorat est un symptôme précoce et fréquent dans la maladie d'Alzheimer.[4]

Le coronavirus engendre plus fréquemment que dans la population générale des troubles de vigilance et de la confusion chez les personnes avec une trisomie 21.

Les facteurs de risque de forme grave sont les mêmes que dans la population générale : l’âge, le sexe masculin, l’obésité et les maladies associées notamment la maladie d’Alzheimer. Comme dans la population générale, on observe plus de décès chez les personnes les plus âgées, mais à un âge plus jeune, dès 40 ans, pour les personnes porteuses de trisomie 21 en raison de leur vieillissement prématuré et du risque de maladie d’Alzheimer précoce.[5]

Vérifier les carences en micronutriments, notamment en L-lysine et en vitamines B (veiller notamment à un apport de vitamines B méthylées, la méthylcobalamine et le 5-méthyltétrahydrofolate, ou 5-MTHFR, en cas de déficit de méthylation) et s’il n’y a pas de trouble du métabolisme d’une ou plusieurs vitamines B.